L’EFT, pourquoi ça marche ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’EFT (Emotional Freedom Technique – Technique de Libération Emotionnelle).

L’objectif de cette pratique est de vous libérer et de vous conduire à la meilleure version de vous-même : débarrassé(e) d’un passé encombrant, d’une attitude dévalorisante, de peurs ou de doutes conditionnés, d’un traumatisme.

Impressionnante d’efficacité, vous pourrez apprécier rapidement les bienfaits de l’EFT dans votre quotidien. Elle vous aidera à cerner vos objectifs pour réaliser vos projets ou trouver des solutions à vos problèmes.

En savoir plus...

L’EFT est une solution concrète à des problématiques très spécifiques, notamment d’ordre émotionnel. En effet, elle est idéale pour :

· Faire face à une période difficile (deuil, séparation, licenciement…) ;

· Se libérer d’un passé douloureux, d’un traumatisme ou d’un conditionnement négatif ;

· Atteindre un objectif précis, de réaliser un projet ambitieux ;

· Mettre en place une stabilité et une force émotionnelle ;

· Transformer positivement une mauvaise expérience, un regret ou un échec ;

· Débloquer le potentiel de chacun.

Quand on sait que le stress et les émotions sont porteurs d’inflammation et donc de maladies, pouvoir agir sur vous-même et vous protéger des situations anxiogènes devient indispensable à votre bien-être et votre santé.

L’EFT est unique car c’est l’une des seules techniques qui vous rendra autonome dans la gestion de vos émotions et dans votre développement personnel : vous pourrez travailler en douceur, à votre rythme et selon vos besoins.

Il se peut que vous doutiez de son efficacité et c’est normal. Je vous explique.

Les processus à l’œuvre dans la pratique de l’EFT sont capables de déprogrammer nos réactions psychologiques automatiques, en causes dans nombre de nos crises d’angoisse, phobies, voire de nos douleurs chroniques et tout ceci n’a absolument rien de magique. Une soixantaine d’études sérieuses, ont été publiées dans des revues à comité de lecture, dans le domaine de la médecine et de la psychologie et témoignent des effets positifs sur de nombreux troubles psychologiques.

Comment se passe une scéance ?

Que vous ayez décidez d’en finir avec quelques croyances limitantes, que vous soupçonnez être à l’œuvre dans votre vie, ou que vous pensiez qu’il est grand temps d’apaiser certains traumatismes de votre passé, vous voilà dans le cabinet d’un(e) praticien(ne) d’EFT. Pour vous aider à vous débarrasser de votre phobie par exemple, le praticien vous demande 5 choses…

En savoir plus...

· Quelle est la pire image que vous gardez en mémoire concernant votre phobie ?

· Qu’est-ce que vous ressentez dans votre corps quand vous revoyez cette image ?

· Quelle est l’émotion que vous ressentez, ici et maintenant, quand vous revoyez cette image ?

· Quelle est l’intensité de cette émotion sur une échelle de 1 à 10 ?

· Qu’est-ce que vous vous dites de négatif sur vous-même quand vous repensez à cette histoire.

Pendant que vous évoquez tous ces aspects de votre histoire, il vous est demandé de stimuler plusieurs points d’acupuncture sur votre tête, votre torse et vos mains en les tapotant. Le praticien vous arrête un moment, vous discutez, vous réajustez les images, vous réévaluez votre ressenti et ça repart “Même si je ressent encore..“. Vous arrivez même à évoquer des souvenirs que vous n’aviez pas prévu d’aborder mais ça ne vous gêne pas plus que ça. Chemin faisant, l’heure s’écoule et vous ne savez pas pourquoi, mais vous vous sentez beaucoup mieux qu’en arrivant.

L’EFT ce n’est pas magique, c’est scientifique !

Lors d’une séance d’EFT, vous savez maintenant comment ça se passe, vous avez remarqueé que deux actions sont menées simultanément :

· L’activation mentale d’un déclencheur émotionnel (l’évocation d’un souvenir problématique ou traumatique non résolu, la description d’une douleur physique, un blocage émotionnel identifié). On multiplie l’impact de cette activation en évoquant tous les aspects déclencheurs (image, émotion, sensation physique, expression verbale)

→ Une activation de l’amygdale (structure cérébrale du cerveau limbique qui enclenche dans notre physiologie les réactions de stress hormonales et nerveuses, c’est

notre signal d’alarme) + stimulation du système nerveux sympathique (celui qui réponds au stress).

· La stimulation par le tapotement de points d’acupuncture spécifiques (en même temps que vous parlez)

→ Une désactivation de l’amygdale et une stimulation du Système nerveux parasympathique (celui qui nous régénère).

Selon un programme de recherche sur dix ans de la Harvard Medical School, il a été prouvé, à la suite d’expériences ayant recours à l’imagerie médicale, que la stimulation de certains points d’acupuncture provoquait avec régularité une baisse importante de l’activité de l’amygdale, de l’hippocampe et d’autres zones du cerveau associées à la peur (compte-rendu de l’expérience, article en anglais, en français).

Donc... Pourquoi ça marche ?

Comme nous l’avons vu, durant le protocole d’EFT des points d’acupuncture sont stimulés pendant l’exposition à un déclencheur émotionnel et si l’on se réfère aux résultats des expériences mentionnées plus haut, cela aurait au moins deux effets bénéfiques…

En savoir plus...

1. La répétition de la stimulation des points va désactiver la réaction de l’amygdale pendant l’évocation des déclencheurs émotionnels (souvenirs, douleurs, émotions négatives…) à Réduction physiologique de l’impact des déclencheurs émotionnels dans la conscience.

2. L’hippocampe (structure cérébrale du cerveau limbique, voisine de l’amygdale et en charge de la mémorisation épisodique) enregistre alors le fait que le déclencheur émotionnel peut être activé en sécurité sans réaction de stress à En vertu de la plasticité neuronale, les connexions des voies neuronales déclenchant la réaction anxieuse sont abandonnées petit à petit et de manière permanente.

DONC… Le souvenir ou l’exposition au déclencheur émotionnel n’active plus le circuit limbique des émotions et CETTE RÉACTION APAISÉE DEVIENT NOTRE NOUVELLE NORME.

Ces effets positifs sont à l’œuvre également lorsque nous pratiquons l’EFT en auto-traitement, même s’il est conseillé de se faire accompagner lorsque nous sommes victimes de traumatismes importants. Cette technique ne change pas notre vécu, elle change juste les réactions physiques et/ou somatiques qui en découlent ainsi que les croyances associées à l’évènement. L’action énergétique de la stimulation des points fait une différence de taille dans la résolution des problèmes émotionnels, puisqu’elle agit à partir du corps, siège de l’éprouvé traumatique.

Et que se passe-t-il quand on ne veut pas parler ?

Certains souvenirs sont très pénibles à verbaliser (et la répétition de cette verbalisation peut même fortement contribuer au maintien des voies neuronales qui entretiennent le mal-être) en EFT il est possible de ne pas nommer les faits, il suffit que l’émotion soit activée à l’évocation mentale de la scène, pour que l’action de stimulation des

Points soit efficace.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est nécessaire d’activer les émotions (peur, tristesse, colère…) ou les sensations corporelles pendant la stimulation des points, pour qu’il y ait une déprogrammation des réactions consécutives au trauma. C’est pourquoi en EFT il est important d’évoquer, d’éprouver le souvenir douloureux, négatif si nous voulons vraiment nous en libérer. Et c’est seulement une fois que nous ressentons un allègement de la problématique, que nous pouvons introduire des éléments positifs pour les enraciner en nous, sinon nous ne faisons que de l’auto-sujétion en gardant les racines de nos problèmes.

L’EFT est un merveilleux mariage entre le savoir ancestral de la Médecine Traditionnelle Chinoise et la Psychothérapie occidentale, il n’appartient qu’à nous de cueillir les fruits de cette union pour nourrir notre évolution.